Au pied d’une table, à l’ombre des rares arbres du Vieux Port de La Rochelle, sa peau se rafraîchit petit à petit, éprouvée par les mètres avalés sur le bitume réchauffé par les rayons de soleil de cette belle journée d’été. Son souffle se fait moins haletant et il se pose dans sa position favorite, en grenouille, aux pieds de ses maîtres qui boivent un verre en terrasse. Le Bulldog anglais bicolore profite enfin d’un instant calme et reposant. Il reste tout de même aux aguets, observant les alentours et scrutant les passants.

La rencontre avec la photographe

C’est ainsi qu’elle le repère. Elle le trouve drôle, allongé de la sorte, avec ses petits yeux perdus dans les grands plis de sa bouille. C’est son petit coup de foudre de la matinée. Ni une, ni deux, appareil photo autour de son cou, elle s’empresse de le prendre dans ses mains et de l’allumer. La situation se prête parfaitement à une image de streetphotography avec pour personnage central de la scène, le bulldog anglais. Elle se réjouit de cette inspiration soudaine et inattendue.

L’intriguant compatriote du Bulldog anglais

Plus elle est proche de lui, plus ses sens se mettent en éveil. Mais qui va là ? Le voilà qui relève doucement sa tête, curieux. Il est intrigué par autre chose que la photographe. Oh, mais ce n’est qu’un autre chien, un compatriote. Il lui ressemble, dis donc, mais en plus petit. Il hume l’air et attend la suite. Quant à elle, elle immortalise la scène, saisissant au passage cette position grenouille si caractéristique des chiens détendus. Le bulldog anglais reste tranquille, les laisse passer et reprend son activité première : le repos.


Pour retrouver l’histoire sur Instagram : cliquez ici !