Dans les articles précédents de cette série « Retrouver ma voie photographique », j’évoquais l’envie d’approfondir mes connaissances en culture et les livres qui m’ont aidée à travailler sur ma pratique. Ils m’ont fait réfléchir certes, mais au bout de plusieurs mois, je me rends compte que je n’arrive pas à trouver un moyen d’exprimer ce que je veux. Ou du moins, ce que je souhaite photographier ne correspond pas toujours avec ce qui a découlé de ces réflexions. Alors j’ai décidé que dorénavant, j’arrête de me prendre la tête et j’avance avec ce que j’aime faire.

Trop se prendre la tête n’est pas bon

Ce n’est une surprise pour personne, n’est-ce pas ? Mais moi, j’ai très souvent été comme ça, à me prendre la tête, trop réfléchir et au final, être si frustrée que je n’arrivais à rien et j’abandonnais mes projets. Cette fois-ci, je ne veux pas que ça arrive et surtout, je souhaite vraiment retrouver ma motivation et mon inspiration. Je ne veux pas lâcher et c’est pour cette raison que je me suis lancée dans l’amélioration de ma pratique via la culture et les livres. J’en ai tiré des conclusions qui m’ont amenée à vouloir mélanger mes passions, mes intérêts et mes envies. Mais après quelques mois, le constat est sans appel : c’est un échec.

Je vais suivre mon instinct…

Dès lors, j’ai décidé d’arrêter de trop réfléchir et de recommencer à agir. Mon instinct me guide vers mon premier amour photographique qui est : l’architecture. Ma préférée reste la moderne, même si j’apprécié également l’urbaine en générale. Les procédés que j’utilise pour sublimer les sujets que je photographie ne changeront pas non plus. Les lignes de fuite, les courbes, la règle des tiers, le minimalisme et la couleur bleue continueront à définir mon style et me permettront de m’exprimer de la meilleure des manières.

Mon lieu de prédilection a toujours été La Défense, mais j’aime me rendre aussi à Beaugrenelle, à la BNF ou au Forum des Halles. En voyage, je recherche le plus souvent les bâtiments et les quartiers les plus modernes dans les différentes villes. Il y a encore de nombreux endroits où je voudrais me rendre ou revenir comme par exemple la Fondation Louis Vuitton et ma ville de Lodz qui se développe beaucoup. Je dois continuer à me balader dans Paris pour découvrir les lieux les plus modernes, de plus en plus nombreux dans la capitale. Puis, j’avoue, ce mélange de style haussmanien et moderne, ça m’intéresse beaucoup et je souhaite le faire refléter dans mes futurs projets.

Sans oublier les autres styles photographiques

En revanche, ce sujet qu’est l’architecture, je souhaiterais l’associer avec deux autres styles photographiques que sont la streetphotography et le jeu avec les ombres et les lumières. J’aimerais, dès que des situations intéressantes se présenteront devant mon objectif, mixer 2 voire 3 styles sur une même image. Ceci ne sera pas une priorité et restera minoritaire dans mes projets. Je ne veux pas que toutes mes photos soient vides de présence humaine, froides et presque identiques.

Dans l’article sur les livres, je vous présentais l’oeuvre inspirante et intéressante du photographe Roberto Badin, « Inside Japan » (en plus du fait que j’aime le Japon, que j’ai failli y aller, mais que la COVID-19 m’en a empêchée…). C’est vraiment le miroir du type de photographie que je souhaite continuer à produire.

Enfin, dans un 3ème temps, si les images m’inspirent ou si j’arrive à me constituer une petite série inspirante, je voudrais les mettre ensemble et créer une histoire autour. A la manière de Duane Michals, sauf que mes photos n’auront pas de suite logique et il y aura un texte associé à chacune d’entre elles.


Pour conclure, tout cela ne m’empêchera pas de photographier des sujets différents lors de mes voyages, comme par exemple les paysages. Je les garderai comme des souvenirs et si par hasard quelques unes de ces photos m’inspirent une histoire, je ne me gênerai pas de les partager avec vous, sur le blog ou les réseaux sociaux. Mais en attendant, j’arrête de me prendre la tête et je décide de poursuivre dans des projets autour de l’architecture moderne et urbaine, dans Paris ou d’autres villes que je visiterai ou dans lesquelles je reviendrai volontiers.