La première image apparaît. Je n’y crois pas mes yeux. C’est un canular. Je m’empresse de vérifier l’information. Il n’y a que la vérité qui blesse. Soudainement, un sentiment d’impuissance et une profonde tristesse se mélangent alors que les flammes ocres ravagent sans pitié la charpente de la Cathédrale Notre-Dame de Paris.

Notre-Dame de Paris et moi

J’avais un an quand pour la première fois j’ai visité Paris. Puis, quelques années plus tard, je me souviens d’être montée parmi les gargouilles. Je devais avoir six-sept ans peut-être, bercée par le conte « Le Bossu de Notre-Dame » et amoureuse d’Esmeralda. Depuis, je n’y suis rentrée qu’une ou deux fois mais rapidement. Je ne l’admirais que de loin, comme si je n’osais plus approcher cette merveille historique imposante. J’ai étudié à côté, mais n’y allais que très peu.

Malheureusement, ce n’est pas le lieu que j’ai le plus photographié… la dernière fois que j’y suis allée, il faisait gris et je n’ai pris plaisir à l’immortaliser. J’avais dans l’idée de m’y rendre pour prendre en photo les beaux cerisiers en fleurs tout autour. Comme tout le monde, mais peu importe. J’ai tout de même eu la chance d’avoir mes cours de photographie avec Graine de Photographie sur l’Ile Saint-Louis, juste à côté de Notre-Dame de Paris !

A l’heure où j’écris ces mots, il n’est que 21h et je suis choquée. Mon texte est un ensemble de pensées mises bout à bout, sans réfléchir. Je ne parviens pas à construire un article concret et propre tellement le choc reste grand…

« Il est venu le temps des cathédrales… »

Ce n’est certes pas la première fois que Notre-Dame de Paris connaît des catastrophes. Mais cette fois-ci, une moitié de charpente du XIIème siècle a été complètement détruite, l’autre datant du XIXème siècle. Elle s’en relèvera. Elle sera reconstruite. Mais aujourd’hui est un jour triste, presque de deuil, où plus de 8 siècles d’Histoire sont partis en fumée en seulement quelques pauvres minutes.

Les statues autour de la Flèche qui vient de tomber ont été enlevées la semaine dernière pour être restaurées dans un autre endroit. Elles devaient reprendre leur place dans quelques années. Si elles ont été sauvées, les travaux de rénovation du toit de la cathédrale prendra certainement trop de temps.

J’espère que cette galerie, avec mes quelques photos de ce magnifique monument rendra honneur à la Cathédrale de Notre-Dame de Paris